Imprimer

Hôpital – Hospice

Dès le 16ième siècle, cet hôpital n’était qu’un modeste établissement de charité, tenu par deux filles pieuses. Elles recevaient les vagabonds, les nécessiteux, les vieillards, les aliénés.

En 1737, Louis XV autorise, par lettres patentes, trois généreux donateurs à fonder un hospice à Montcenis. << Deux sœurs séculières devront porter le bouillon et les remèdes, nourrir et soigner >>.

En 1775, il était desservi par deux religieuses de St Vincent de Paul et possédait huit lits.

En 1782, l’usine naissante du Creusot y fonda une autre salle de huit lits pour ses malades et s’engagea à payer 24 sols pour chaque journée de ceux qui s’y feraient soigner.

En 1786, il y avait 32 lits.

On note la présence d’un médecin à partir de 1756 et d’un chirurgien à partir de 1760.

En 1792, les sœurs furent expulsées, six revinrent en 1803. Exilées à nouveau en 1910, elles furent remplacées par trois servantes laïques.